Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 21 juin 2017

ça c'est du générique !




Moi avec




Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est avenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné le Roi de gloire
Et pauvre rente
Et froid au cul quand bise vente
Le vent me vient le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

L'espérance de lendemain
Ce sont mes fêtes


mardi 20 juin 2017

Thouars ne change pas

On a dit ici combien le centre-ville abandonné par les éboueurs avait gagné en pittoresque pour le touriste de passage soudain plongé au fin fond d'une cité endormie du Pakistan.





Donc la municipalité sans doute émue a fait le nécessaire, 
Résultats de recherche d'images pour « flèche bas »

la preuve,

Résultats de recherche d'images pour « flèche bas »
enfin
Résultats de recherche d'images pour « flèche bas »
presque 

Résultats de recherche d'images pour « flèche bas »



Rigolo 34

par HuskMitNavn (« Souviens-toi de mon nom » en danois)

lundi 19 juin 2017

Rigolo 33

par HuskMitNavn (« Souviens-toi de mon nom » en danois)

Thouars : l'art et la manière



A Thouars quand on commence un chantier, ça ne rigole pas ! 
Bon on ne sait pas trop quelle gigantesque transformation va subir cette place de parking, mais ça va être grandiose à en juger par la protection dont elle jouit.

dimanche 18 juin 2017

Bac : sujet , "le travail", ma copie


A la source du mot " travail " se cachent, mal d'ailleurs, la torture et le tourment (éthymologie). Le travail c'est aussi la cage en bois dans laquelle on place les bestiaux rétifs pour les ferrer, la salle de travail est l'endroit où la femme accouche ( dans la douleur, dixit la bible).
Le meilleur ami du travail : c'est le patron et le profiteur.
Le travail éliminé, alors revient naturellement la liberté. Jetons-le aux orties ( voir la photo).
Comme la discipline fabrique la meilleure des chairs à canon, le travail produit lui l'esclavage.

Ou alors... comme le préconise l'encylcopédie anarchiste " le travail ne doit pas être une fatigue, mais un repos", dès lors cher examinateur, si ma prose te pèse, interromps ta lecture, note un 20/20 et passe à autre chose.



Rigolo 33

par HuskMitNavn (« Souviens-toi de mon nom » en danois)

samedi 17 juin 2017

La phrase romanesque


Il est quand même plus facile de se suicider quand on est dépressif.
(Balthazar Forcalquier)