Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

samedi 8 juillet 2017

La phrase romanesque

Ne l'ayant pas reconnu, pour m'excuser je lui ai dit que je l'avais pris pour son jumeau.
(Balthazar Forcalquier)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire